xxxxxxxxxxxxxxxx

 VIA GARIBALDI

Cette rue fut créée pendant la période napoléonnienne(1807), après qu'eut été comblée une partie du canal Sant'Ana.Elle fut alors appelée Via Eugénia en l'honneur du vice-roi d'Italie Eugènede Beauharnais; elle s'appela aussi Strada Nuova dei Gardini parce qu'elle mène aux jardins publics.

Le 2 mai 1867,par la volonté de la population, elle prit le nom de Via Garibaldi.

xxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxx

"Garibaldi, c’est un homme dans toute l’acception sublime du mot. Un homme de la liberté ; un homme de l’humanité ; un homme d’aujourd’hui ; un homme de demain. »

Victor Hugo.

xxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

x

Viale Garibaldi, monument à...Garibaldi .

 

xxxxxxxxxxxxxx

Le marché matinal,  anime quotidiennement cette grande artère

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

x

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xx

xxx

 et fournit aux restaurants voisins les produits frais nécessaires à la préparation de plats savoureux

xxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Un cadre bien sympathique pour une non moins sympathique collation

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxx

Église San Francesco di Paola

 

L'église fut élevée en 1619 sur un emplacement occupé depuis 1291 par une hôpital et un oratoire dédié à S.Bartoloméo. trois siècles plus tard, les frères minimes de San Francesco di paoa transformèrent l'hôpital en couvent. En 1806, le couvent devint une caserne et en 1850 il fut restructuré pour accueillir une école publique. (Paolo Giordani)

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Blason des FRIZIER, calle della Frisiera .

Au début du XVI ème siècle, les FRIZIER y  possédaient douze maisons.Ils avaient aussi un magasin dans la Draperia à Rialto avec une enseigne portant un Arbre de Or; leurs armoiries représentant une tour surmontée d 'un arbre avec deux dragons se trouvent encore sur une maison des maisons en début de calle.

 

A côté de l'église San Dominico ( démolie en 1807) se trouvait un hôpital ou un orphelinat de jeunes filles; la porte gothique( n°1310) où l'on peut voir saint Dominique, saint Jean-Baptiste et saint Pierre martyr avec ,au- dessus, le Christ donnant la bénédiction ,se trouve aujourd'hui prise entre deux restaurants.

Elle porte le blason des Zorzi et autre fois elle était connue comme la "porte des jeunes filles"

Sur le pont San Domenico, aujourd'hui disparu, les inquisiteurs brûlaient chaque année une pile de livres interdits.

Le petit monde de Castello...

CORTE NOVA

Retour :Venise Mineure
un compteur pour votre site